p. 3 et 12 Charlotte Corday et Marat, 1880_Jules Aviat © Coll. Musée de la Révolution française_Domaine de Vizille

Charlotte Corday et Marat, 1880_Jules Aviat © Coll. Musée de la Révolution française_Domaine de Vizille

A Versailles (Yvelines), le musée Lambinet propose un éclairage sur les femmes de la Révolution française avec l’exposition Amazones de la révolution, les femmes dans la tourmente de 1789.

Son assassinat de Jean-Paul Marat l’a faite passer à la postérité, mais Charlotte Corday n’est pas le seul symbole féminin de la Révolution.

Manon Roland, Théroigne de Méricourt ou Olympe de Gouges sont également des grandes figures qui ont marqué cette terrible époque. Mais l’exposition s’attache aussi à rendre hommage aux autres amazones, tricoteuses et merveilleuses inconnues.

Victimes ou partisanes de la violence, toutes ces héroïnes ou meurtrières n’ont cessé d’inspirer les artistes depuis plus de deux siècles.

Des œuvres inédites

Si la présentation s’appuie sur l’énorme fonds Charles Vatel, elle est enrichie avec des prêts provenant du musée de la Révolution française de Vizille, de la bibliothèque-musée de la Comédie Française et de collections privées.

Esquisse-du-dévouement-héroïque-de-Hyacinthe-Richaud-le-9-septembre-1792_Jules-Rigo-©-Ville-de-Versailles

Esquisse-du-dévouement-héroïque-de-Hyacinthe-Richaud-le-9-septembre-1792_Jules-Rigo-©-Ville-de-Versailles

Dessins, pastels, peintures, sculptures… L’ensemble met en lumière des femmes fortes et courageuses, représentées avec réalisme, idéalisme ou triomphalisme. Des œuvres dont certaines font l’objet d’un premier accrochage public.

Cependant, la configuration du musée limite le nombre de pièces exposées. Il ne faut dont pas s’attendre à une scénographie « fleuve » comme The Color Line, au musée du Quai Branly !

  • Question : Qu’était une tricoteuse ?

Apparu en 1795, ce terme désigne une femme du peuple qui, tout en cousant, participait aux séances ouvertes du Tribunal révolutionnaire et de la Convention nationale. Elle se forgeait ainsi une culture politique, mais ne participait qu’exceptionnellement aux débats.

  • Le chiffre. 200. La quantité de dessins, peintures et estampes donnée par Charles Vatel (1816-1865). Avocat à la Cour d’appel de Paris, ce grand collectionneur était un parent du juge Victor Lambinet, dont l’hôtel particulier est, depuis, devenu le musée éponyme.

  • Amazones de la révolution, les femmes dans la tourmente de 1789, jusqu’au 19 février 2017.

    Charlotte-Corday-assise-tenant-un-livre_Jean-Jacques-Hauer-©-Ville-de-Versailles-

    Charlotte-Corday-assise-tenant-un-livre_Jean-Jacques-Hauer-©-Ville-de-Versailles-

  • Musée Lambinet, 54 Boulevard de la Reine, 78000 Versailles.
  • Tél. 01 3 97 28 75
  • Ouvert tous les jours sauf vendredi, de 14 h à 18 h.
  • Fermeture les jours fériés.