Constantin Hansen, Et selskab af danske kunstnere i Rom, 1837, KMS3236, SMK.jpg

Un groupe d’artistes danois à Rome, de Constantin Hansen (1837) © Copenhague, Statens Museum for Kunst/Jakob Skou-Hansen.

L’Âge d’or de la peinture danoise (1801-1864), tel est le titre de la nouvelle exposition du Petit Palais, à Paris (75008). Un événement qui devrait attirer les amateurs de la peinture scandinave, mais aussi les curieux, car cela fait près de trente-cinq que la France n’avait pas rendu un tel hommage aux peintres de cette partie de la grande Europe.

Le Petit Palais, comme a son habitude, a vu grand en collaborant avec le Statens Museum for Kunst (SMK) de Copenhague et le Nationalmuseum de Stockholm, afin de réunir plus de deux cents oeuvres signées des plus grands artistes danois : Christoffer Eckersberg, Christen Købke, Martinus Rørbye ou encore Constantin Hanse.

 

Nouveau regard

L’Âge d’or de la peinture danoise (1801-1864) n’est pas qu’une simple exposition regroupant des grands maîtres du XIXe siècle. Non, c’est aussi une présentation qui a la volonté d’apporter un nouveau regard sur cette période prolifique dans le domaine artistique.

 

Présentation thématique

Le parcours thématique offre une plongée dans l’univers de la peinture danoise avec des représentations de voyages, de paysages, de portraits de famille,  d’illustrations de l’artiste au travail. Une belle place est également octroyée au rôle de l‘Académie royale des beaux-arts du Danemark. L’ensemble picturale reflète aussi la société danoise, la vie quotidienne urbaine et rurale, ainsi que la vie politique.

Christoffer Wilhelm Eckersberg

Au cours de ce cheminement, nous sommes invités à apprécier la « patte” du chef de file de l’école de Copenhague Christoffer Wilhelm Eckersberg (1783-1853), figure académique qui étudie en France dans l’atelier de Jacques-Louis David (1748-1825). Une année chez le maître qui le met face au modèle vivant et transforme à jamais sa méthode de travail.

 

Christoffer wilhelm eckersberg, il foro romano, 1814.jpg

Vue à travers trois arches du troisième étage du Colisée, de Christoffer Wilhelm Eckersberg (1815). © SMK Photo/Jakob Skou-Hansen.


L’Âge d’or de la peinture danoise (1801-1864)
Du 22 septembre 2020 au 3 janvier 2021

Petit Palais, musée des beaux-arts de la ville de Paris,
avenue Winston-Churchill, 75008 Paris.
Ouvert du mardi au dimanche (10 h-18 h), vendredi jusqu’à 21 h; fermé le 11 novembre, le 25 décembre et le 1er janvier
Tel: 01 53 43 40 00.