Japan Expo_2018, un codsplay, c'est choupinou

Japan Expo_2018 © Margot Lavigne

Si vous avez des enfants épris de culture nipponne, vous n’avez pu passer à côté du grand événement qu’ils attendent avec impatience tous les ans, la Japan Expo. Un endroit merveilleux, digne d’un monde surréaliste, fait de douceurs et de folies… Un endroit qui ne ressemble en rien à la réalité, mais qui les fait rêver… Bienvenue dans un monde parfait où l’on oublie tout… Bienvenue dans l’univers Manga.

Dimanche 8 juillet 2018, 18 heures. Les portes du Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte se referment sur la 19e édition de la Japan Expo. Sur le parvis, les passionnés de culture japonaise s’égrainent par grappe en direction du parking ou des transports en commun. D’aucuns présentent les symptômes de marathoniens épuisés par quatre jours d’intense activités physiques : marche, jeux, Free Hug, danses, chants, etc. On les reconnaît à leurs cernes sous des yeux rougis de fatigue, à leurs cheveux collants de sueur, à leurs costumes que n’envierait aucune mascotte d’enceinte sportive… Mais tous son ravis et ont déjà biffé dans leur agenda 2019, les dates de la “20e impact” qui se déroulera du vendredi 05 juillet au lundi 08 juillet.

Japan Expo_2018

Japan Expo_2018, une petite coupe ou un peu de maquillage… © Margot Lavigne

Des chiffres vertigineux

Si pour ces énergumènes, cette grande messe annuelle n’est qu’un divertissement, elle représente pour d’autres un véritable business, un marché lucratif comme en témoignent les chiffres.

  • 12… Scènes de spectacles érigées dans les différents halls.
  • 150... Fanzines et autres stands amateurs.
  • 500... Heures de programmation comprenant des séances de dédicaces, des conférences, des expositions, des show-cases, des concerts, des démonstrations d’arts martiaux, des créateurs de mode… 
  • 700.. Exposants, mais le nombre ne cesse de croître d’année en année.
  • 125 000… La superficie d’exposition en m2, soit 17,5 terrains de football.
  • 240 000… La moyenne de visiteurs lors des dernières éditions.

Parler Manga

Nous ne sommes plus dans l’épiphénomène, mais dans un tsunami culturel. De quoi piquer notre curiosité et peut-être la vôtre… Alors vous avez un an pour vous préparer à une petite virée, un an pour comprendre les codes de cet univers étrange et pénétrant… De ce rêve qui ne vous est pas familier. Et si dans le monde de Candy, il y a des méchants et des gentils, vous ne trouverez que des gentils dans le monde de la Japan Expo, de Naruto, de Ken le survivant et autres Yu-Gi-Oh!

© Margot Lavigne

Vous rencontrerez toute sorte d’individus, dont des fangirls, des jeunes filles affublées d’oreilles de chats, portant des sacs cupcakes, et autres atours très kawaii.

Quant au cosplayer, il se déguise en fonction des personnages de jeu vidéo et de manga.

Et le Free Hugueur, n’aura qu’une envie… vous câliner et partager avec vous un peu de chaleur… et de sueur.

(Des remerciements tout particulier à Margot Lavigne)