nazi, théâtre, où comment un homme passe de l'embrigadement à la révolte

De la croyance à la révolte © Leo Paget

Il y a des sujets difficiles, l’embrigadement dans les jeunesses hitlériennes, en est un. Geoffroy Lopez, l‘auteur de Jamais plus, la pièce de théâtre qui se joue actuellement au Studio Hébertot (75017), s’en sort bien.

Dans un décor minimaliste – une malle, un lit en fer, un porte-manteau -, un jeune homme va bientôt mourir, exécuté. Il écrit un journal pour sa mère, raconte son parcours, l’innocence de son enfance, puis le désir d’appartenance et de domination. Lentement, progressivement, comme un poison qui se diffuse dans le sang, il adhère à la voix, la seule à honorer: celle du Führer. Le voilà désormais obligé de “suivre le flot sanguinaire des masses”. Mais jusqu’où ira-t-il ? Quels actes commettra-t-il pour mériter la peine de mort ?
nazi, théâtre, où comment un homme passe de l'embrigadement à la révolte

Où comment un homme passe de l’embrigadement à la révolt

 

 

Mise en scène sobre et efficace

 Avec peu de moyens financiers, il faut des idées. Et l’auteur, également metteur en scène, Geoffroy Lopez n’en manque pas : lumière simple, musique adéquate (de la légèreté aux roulements de tambours des militaires), projections vidéos, etc. L’ensemble est à l’unisson de l’effet désiré : la tragédie !

Jamais plus (1 h 10)
Auteur/metteur en scène : Geoffroy Lopez
Comédien : Antoine Fichaux.
Au studio Hebertot, jusqu’au 14 avril 2018.
78 bis, boulevard Hébertot, 75017 Paris – Tél. 01 42 93 13 04.
Tarif : 28 € – Tarif réduit : 18 ou 19 € (chômeurs, intermittents, plus de 65 ans, Pass 17, Pass fidélité).