La jeunesse est dans la rue, bientôt rejointe par la classe ouvrière

La jeunesse est dans la rue, bientôt rejointe par la classe ouvrière @ISKRA_2018

Le 9 janvier 2019 sort en salles, Les Révoltés, images et paroles de mai 1968, un documentaire écrit et réalisé par Michel Andrieu et Jacques Kebadian.

Comment comprendre et vivre de l’intérieur les manifestations de mai 68 ? En découvrant au cinéma ce documentaire composé à partir d’images d’archives, pour la plupart, inédites.

De manière chronologique, la narration plonge le spectateur au cœur des débats, des discussions étudiantes, des meetings ouvriers, des échanges étudiants-ouvriers… De la montée en puissance d’une colère sourde qui gronde, explose et se répand dans toute la société… Entre l’occupation de la Sorbonne le 3 mai et l’évacuation de ses derniers résistants le 16 juin, la France va connaître une révolte allant crescendo.

La jeunesse est dans la rue, bientôt rejointe par la classe ouvrière

La jeunesse est dans la rue, bientôt rejointe par la classe ouvrière @ISKRA_2018

De la révolte à la révolution

Le film débute logiquement avec l’occupation de la faculté de Nanterre, en pointant la presse qui se cristallise déjà sur l’agitateur “juif” et “allemand” Daniel Cohn-Bendit. Le ras-le-bol d’une société aux valeurs archaïques s’impose en filigrane, les slogans fusent, les grilles des arbres sont érigées en barricades, les fumigènes et les charges policiers répondent aux jets de pavés estudiantins. Cette jeunesse révolutionnaire, téméraire et anarchique est rejointe par la classe ouvrière qui défile de manière plus ordonnée et plus calme. Puis tout s’enchaîne… Après les manœuvres de Renault, ceux de Rhône-Poulenc se mobilisent, puis les lycéens, les élèves des Beaux-Arts. Le mouvement s’étend dans la France. À Nantes, un directeur et ses cadres sont retenus dans leur usine ; chez Citroën, les salariés se mettent en grève, fait inédit depuis plus de vingt ans. Viennent ensuite les marins-pêcheurs, les cheminots, etc.

Après la grève générale du 13 mai, les cheminots entrent dans le conflit @ISKRA_2018

Après la grève générale du 13 mai, les cheminots rejoignent le conflit @ISKRA_2018

Le montage subjectif et la bande-son – parfois apocalyptique – témoignent de la solidarité du peuple, mais aussi de la violence des combats.

Les Révoltés, images et paroles de mai 1968, permet à tous ceux qui n’ont pas connu cette époque de comprendre et de prendre conscience de ce que fut cette “révolution”, de ce qu’elle a représenté pour le peuple dans une France qui ne sera plus jamais la même, passant du vieux au nouveau monde.