Affiche Le Guérisseur

Quatre monologues de trois personnages, unités de lieu et de temps chamboulées, intrigue progressant par petites touches… Dans Le Guérisseur, le Tchekhov irlandais Brian Friel (1929-2015) emporte les spectateurs dans les relations complexes d’un trio, Frank Hardy, Grace et Teddy. À voir au théâtre du Lucernaire (75006).


Jamais rejouée depuis sa création française en 1986 par Laurent Terzieff, la pièce de théâtre Le Guérisseur est enfin exhumée des étagères poussiéreuses par le metteur en scène Benoît Lavigne et son équipe de comédiens : Xavier Gallais (Frank Hardy) en alternance avec Thomas Durand, Bérangère Gallot (Grace) et Hervé Jouval (Teddy). Les trois personnages ne se croisent jamais et se succèdent seuls sur le plateau pour relater l’histoire du “fantastique” Hardy, capable de soigner par apposition des mains.

Le guérisseur avec Xavier Gallais, dans le rôle de Frank Hardy

Le guérisseur avec Xavier Gallais, dans le rôle de Frank Hardy

Le guérisseur avec Bérangère Gallot dans le rôle de Grace

Le guérisseur avec Bérangère Gallot dans le rôle de Grace

Chacun apporte des éléments supplémentaires à l’intrigue, tout en ajoutant sa part de subjectivité. Et l’on apprend ainsi le parcours de cet Irlandais, sa souffrance et ses angoisses qu’il assomme avec de fortes doses d’alcool. Peu à peu, le voile se lève sur un personnage et une troupe qui, pour gagner quelques shillings, parcourent les villages les plus reculés d’Écosse et du Pays de Galles. Une vie de saltimbanque qui les ramène sur les terres irlandaises, dans un pub de Ballybeg, en pleine province du Leinster. Un petit endroit tranquille pour les uns, un retour aux sources pour Frank… Et le nœud de l’intrigue pour le public !