Sac Mitsukoshi, de 2014.

 


Sac Mitsukoshi de 2014 - © Isetan Mitsukoshi Ltd. Kimono modèle Ecailles, de 2012. ©Kunihiro Shikata


Kimono modèle Ecailles, de 2012.

« Trésor national vivant », ça vous parle ? C’est pourtant ce qu’est Kunihiko Moriguchi.

Ce célèbre créateur japonais de kimonos a su renouveler les techniques traditionnelles en ajoutant du modernisme dans des motifs essentiellement géométriques. Pour découvrir son travail, il faut filer à la maison de la culture du Japon, située à quelques mètres de la tour Eiffel dans le 15e arr. 

L’exposition Kunihiko Moriguchi vers un ordre caché dévoile une trentaine de kimonos de l’artiste, du 1er daté de 1967 au dernier spécifiquement réalisé pour cet évènement.

Élève à l’université des Arts de Kyoto (Japon), puis à l‘école des Arts décoratifs de Paris, Moriguchi rejoint en 1966 l’atelier de son père pour se consacrer à la technique tricentenaire de l’art du yûzen, destiné au kimono d’apparat.

Très vite ses créations trouvent un public auprès des plus hautes personnalités de son pays et sa renommée gagne l’occident. Il est ainsi invité à appliquer ses réflexions graphiques sur d’autres supports comme sur des tasses en porcelaine de Sèvres ou sur des sacs de courses du grand magasin japonais, Mitsukoshi.

Travail à partir des motifs du Kimono Fructification, de 2013.

Travail à partir des motifs du Kimono Fructification, de 2013.

  • La question ? Que se cache derrière ces motifs ?

« Je cherche à reproduire l’essence de la nature en ôtant toute pensée superflue pour me sentir complètement libre (…) comme si je voulais me transformer en un souffle de vent », explique Kunihiko Moriguchi.

  • 2007. L’année où le gouvernement japonais le désigne détenteur d’un bien culturel immatériel important, en d’autres termes « trésor national vivant« .

Kunihiko Moriguchi vers un ordre caché, jusqu’au 17 décembre 2016

  • Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 20h (entrée libre)
  • Maison de la culture du Japon, 101 bis quai Branly, 75015 Paris –
  • Tél. 01 44 37 95 00 – www.mcjp.fr
  • Métro Bir-Hakeim – RER Champ de Mars