Allumeur chimique et charge magnétique de 1940

Allumeur chimique et charge magnétique de 1940

Une exposition sur les services secrets, ce n’est pas commun. Une exposition capable de nous offrir du contenu sans déflorer les secrets d’état, c’est encore plus incongru ! C’est pourtant ce que parvient à faire l’exposition parisienne au musée de l’armée des Invalides, Guerres Secrètes.

Un bureau métallique, une vieille machine à écrire, un téléphone grisâtre à cadran, des écrans de télévision aux images brouillées… Tout débute dans un vestibule spartiate dépeignant un univers bureaucratique, froid et brut. Le décor énigmatique est campé : on n’est pas au cinéma… La DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) et la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure) vous saluent bien !

Un monde de silence

La suite du parcours nécessite le passage par l’évocation d’une chambre sourde, un tunnel ouaté atténuant les sons. Le monde des services secrets est entouré de silence, mais fait également appel à tous les sens : visuel, auditif et même instinctif. Les vôtres seront également mis à l’épreuve. Vous devrez être alerte pour réaliser que les messages illisibles et obscurs diffusés dans ce fameux vestibule vous sont peu à peu dévoilés au cours de l’exposition.

Fin xixe, la naissance d’une profession

Vous serez ainsi amené à découvrir l’émergence de cette profession à la fin du xixe siècle pour en apprécier son développement tout au long du xxe siècle en France, mais aussi en Allemagne, en URSS, aux Etats-Unis ou encore au Royaume-Uni.

Si l’exposition ne dévoile pas de secrets, elle explique la manière dont travail ces services : recrutement, diversités des fonctions, styles de missions, moyens mis à disposition des agents : parapluie bulgare au plomb de ricine, boîte aux lettres sous forme de branche, rouge à lèvres « baiser de la mort »…. Mais chut, ne trahissons pas les secrets de l’exposition !

Guerres secrètes (jusqu’au 29 janvier 2017)

Au musée de l’Armée des Invalides, 129 rue de Grenelle, 75007 Paris – Tél. 0810 11 33 99.

Métro : La Tour-Maubourg (ligne 8), Varenne (ligne 13)