Dernier Carton, avec Patrice Laffont

Dernier Carton, avec Patrice Laffont

Lundi 11 septembre… La date est inoubliable.En cette soirée anniversaire de l’attentat new-yorkais des Twin Towers, il était bon de se divertir en allant au spectacle. Rendez-vous fut donc pris au théâtre de l’Essaion pour la pièce Dernier Carton, avec Patrice Laffont.

Avec un parterre plutôt bien fleuri de personnalités du spectacle et de la télévision, la petite salle voûtée du théâtre de l’Essaion ressemblait étrangement à l’Académie des neuf.

Tout ce petit monde s’était déplacé pour leur ami Patrice Laffont, l’un des deux acteurs de la pièce Dernier Carton du jeune auteur, Olivier Balu.

Patrice Laffont au théâtre… Il y avait de quoi être un peu méfiante malgré le passé et les origines artistiques de l’animateur.

Dernier Carton, Patrice Laffont joue les chiropracteur

Mais que fait Patrice Laffont sur cet escabeau dans la pièce Dernier Carton ?

Comme quoi il est bon de jeter au pilori ses préjugés. La voix est placée, les gestes sont justes, les pauses sont posées au bon endroit, l’écoute est attentive…  pas de doute, le jeune homme de 76 ans joue juste ! Quand à son jeune partenaire, Michaël Msihid, il a le malheur de surjouer sur les scènes de colère, mais devient un peu plus intéressant sur les parties intimistes. Sa jeunesse le dessert car dans une petite salle, il faut savoir que le jeu minimaliste est indispensable pour pallier à la proximité du public.

N’est pas metteur en scène qui veut !

Quant à l’histoire, elle a le mérite d’être fraîche en manquant toutefois de ressorts. Il aurait été plus judicieux de permettre à un professionnel aguerri d’apporter sa patte. Or, l’auteur s’est lui-même chargé du travail… Un costume un peu trop large à endosser pour ses jeunes épaules.

  • L’histoire ? Un présentateur d’émission littéraire d’âge mûr décide de quitter son appartement après une rupture amoureuse douloureuse. Au moment d’emporter le dernier carton, le déménageur Oussama – n’y voyez aucun clin d’œil avec le terroriste  responsable de la tragédie du 11 novembre –  refuse de partir. Dès lors, débute un mano a mano qui mènera les protagonistes respectifs de victime à bourreau. Une joute verbale et physique où se mêle ironie, humour et burlesque.

  • Dernier Carton, d’Olivier Balu
  • Avec Patrice Laffont et Michaël Msihid
  • Mise en scène : Olivier Balu
  • Lumière : Paul-Emmanuel Pélissier
  • Jusqu’au 30 septembre, du jeudi au samedi, à 19h45
  • Du 1er octobre au 23 janvier 2018, lundi et mardi, à 21h
  • Théâtre de l’Essaion, 6 rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Tél. 01 42 78 46 42 – www.essaion.com
  • Métro : Rambuteau, Hôtel de ville, Châtelet